您现在的位置: 主页 > 其他语种 > 法语 > 法语资料 > > 正文

莫泊桑小说:《俊友》

作者:admin    文章来源:盐田区外国语学校    更新时间:2017-12-29

Bel-Ami ( I )

  Juste avant de passer au salon prendre le café , Mme Forestier glisse à Duroy :
  “Occupez-vous de Mme Walter. ”
  Duroy obéit et réussit à se rendre intéressant. Puis il s’installe près de Mme de Marelle et recommence son numéro de charme avec autant de succès qu’auprès de Mme Walter. Il embrasse la petite Laurine qui rougit de plaisir, ce qui fait dire à sa mère :
  “Vous êtes irrésistible, M. Duroy.”
  Le jeune homme salue et s’en va. Dans l’escalier, il sourit à la glace qui lui renvoie son image de joli garçon.

  参考译文:

  就在杜洛瓦要去客厅喝咖啡时,福雷斯蒂埃夫人悄悄对他说:“去跟瓦尔特夫人说说话吧。”
  杜洛瓦听从她的建议并获得了瓦尔特夫人的好感。然后他又去坐到德•马雷尔夫人跟前,重新进行了一番他的魅力表演并取得了同样的成功,他亲了亲小洛琳娜,小女孩高兴得脸都红了,她母亲忍不住说:“杜洛瓦先生,您的魅力真是难以抗拒。”
  年轻人向她们告别后就走开了。在楼梯里,他对着镜子笑了笑,看到自己帅气迷人的样子。

  相关提示:

  莫泊桑的小说《俊友》(又译作《漂亮朋友》)讲述了杜瓦尔靠厚颜无耻地勾引有钱有地位的贵夫人以在上流社会发迹的故事,该选段发生在他用福雷斯蒂埃先生借给他的钱租了一套礼服,第一次参加晚会的时候。

  生词注解:

  glisser v.t. 悄悄告诉
  numéro n.m. 节目
  charme n.m. 魅力,诱惑力
  irrésistible a. 难以抗拒的
  renvoyer v.t. 反射(光)

  重点词汇语法解析:

  1. s’occuper de…关心,留意;照管,照料

  2. obéir (+à) 服从;听从,听话;听使唤:
  obéir à qn 服从某人,听某人的话
  obéir aux ordres 服从命令
  obéir aux lois 遵守法律
  obéir à la mode 顺应时尚

  3. réussir à 在…方面取得成功:
  réussir à un essai 试验成功

  4. se rendre intéressant 意为:获得好感,获得乐趣

  5. autant de 同样多的(后接名词)
  plus de 更多的 moins de 更少的

  6. auprès de 在...附近,在...旁边;向,为,对;同...相比较

  7. rougir de plaisir 因高兴而脸红,高兴得脸红,其中de用来表原因
  再比如:rougir de colère (de honte) 气得(羞愧得)脸发红

  8. faire dire à qn. 让某人说
  例如:Je ne vous le fais pas dire. 这可是你自己说出来的。(即:这不是我让你说的)

  9. s’en aller 离开= quitter

  10. renvoyer反射,反照:
  Les miroirs nous revoient notre image. 镜子照出我们的像。

Bel-Ami (II)

  Un soir de juin, Du Roy emmène sa femme faire un tour au Bois. Des fiacres passent et repassent dans les sombres et chaudes allées. Georges serre sa femme tout contre lui. L’image de Charles traverse sa pensée, cela l’étonne. Il demande :
  “Es-tu venue avec Charles ici ?”
  “Mais oui, souvent,”répond-elle.
  Alors il ne peut s’empêcher de dire :
  “Dis-donc Made… Tu as bien dû le tromper… Avoue… Après tout, cela aurait été normal et bien mérité. Cet imbécile avait une tête à être trompé !”
  Elle ne répond pas et il comprend que ce silence avoue tout : cette femme n’a pas été fidèle à son premier mari. Il reste sans bouger, la tête agitée par de sombres idées.“Toutes les femmes sont faciles, il faut s’en servir sans rien donner de soi. Je serais idiot de m’inquiéter. Il vaut mieux s’occuper de fortune et de pouvoir. Chacun pour soi !” Pour qu’elle ne devine pas ses mauvaises pensées, il l’embrasse tendrement, avec des lèvres glacées…

[1]